Luc Boegly

Vit et travaille à Paris.
Après des études à l’ ENS Louis Lumière, et un voyage au Japon qui l’initie à l’architecture, il décide de se consacrer à la photographie d’architecture contemporaine et patrimoniale en rejoignant comme membre associé, l’agence Archipress, première agence spécialisée en photographie sur l’architecture contemporaine. En 2004 il rejoint l’agence Artedia.

Se positionnant comme un” traducteur pour un écrivain étranger”, il s’emploie à poser un regard le plus juste possible sur l’œuvre architecturale, avec le souci permanent d’exprimer par le langage de la photographie l’intention de l’architecte.

Il collabore avec des architectes français, Jacques Ferrier, Scau Architectures, Louis Paillard, Vincent Parreira, Périphériques, etc…, mais aussi étrangers,...

Il publie mensuellement dans les revues d’architecture françaises et étrangères et chez les éditeurs spécialisés en architecture : Dominique Carré Éditions, Archibook, Anté Prima Éditions, AAM Éditions, Le moniteur,...

 

 

Mathieu Ducros

Travaille et vit à Paris et Montpellier. Mathieu Ducros a été élevé à l’image photographique d’architecture par les revues ” Le Moniteur, ‘A’A’ “et d’autres qui traînaient dans le salon de son père architecte. C’est donc très tôt que par de nombreux voyages en Asie (Taiwan, Canton, Hong Kong, Bangkok, Hanoï...), il s’intéresse à la représentation urbaine, à son mouvement créé par les déplacements humains, par l’histoire de la ville et comment l’architecture contemporaine initiée par l’architecte s’empare de cette donnée pour créer la ville.

Construit par une formation plurielle qui lui a permis de trouver un espace de création libre en rencontrant l’enseignement de Serge Gal à Images Ouvertes et auprès de Bernard Plossu et Jacqueline Salmon.

Cette dernière fut la rencontre “clé” avec l’agence Archipress de Françoise Morin, Stéphane Couturier et Luc Boegly. Assistant de ces deux photographes, il élabore une vraie relation de “sensei” avec Luc boegly qui se transforme en une vielle amitié aujourd’hui. Après plusieurs années à travailler, pour des architectes ou des entreprises comme Renault pour les salons internationaux et show room, la  presse spécialisée  lui permettra en plus de nombreuses publications de faire par exemple un numéro spécial avec Beaux Art Magazine sur Notre Dame de Paris. 

Lors de  la première crise de la photographie qui verra la fermeture de l’Agence Archipress, il crée le Concept librairie manga IKOKU autour d’un lieu de partage et d’échange entre jeunes amateurs du Japon, de l’Asie &  des arts graphiques et de jeunes professionnels. Ce concept est récompensé par un PRIX SPECIAL DE L’INNOVATION par la FONDATION LAGARDÈRE.

Il aura l’occasion de créer un échange de lien entre la “Comédie du livre”à Montpellier qui verra l’essor de jeunes auteurs français comme Reno Lemaire Dreamland et des échanges d’auteurs entre le Musée du manga à
Kyoto avec l’aide des scénaristes Florent Germaine et JD Morvan avec notamment le déplacement de Moebius pour son dernier voyage au Japon et la venue d’auteur comme Keiichi Koike en France.

Aujourd’hui, comme Luc Boegly, il continue d’avoir une production visuelle riche pour des architectes comme l’agence SCAU, Jacques Ferrier, Michel Remon, ATSP, Jean Baptiste Pietri et Christophe Gulizzi ou Groupe 6.Ces images sont depuis 2004 déposées à l’agence Artedia.

Aujourd’hui encore, il travaille sur une production de pixel art qui tient tout autant de l’amusement que de la recherche nécessaire au travers de ces échanges avec le théâtre contemporain de Julien Bouffier et de la compagnie Adesso e sempre mais aussi de la salle A3 avec son projet IWTD sur les clubs de SAO PAULO.

C’est dans une démarche quotidienne avec un Projet de réflexion visuelle sur les pixels qui nous en entourent jusqu’à l’ envahissement qu’il montre cette recherche ludique sur l’Instagram NuMPictureShow.

 

Luc Boegly - Mathieu Ducros
© 2017 o.pictures. All rights reserved.